De l'Hôtel Bad Murtensee

2020

Pour la première fois, l'hôtel a été réouvert en janvier, afin d'être également disponible pour des séminaires et des célébrations. Des investissements ont été réalisés dans l'infrastructure du jardin et dans le Beach House. Et au printemps, le «Bad Muntelier» est devenu le «Bad Murtensee», avec une nouvelle identité d'entreprise et une nouvelle stratégie de marque.

2019

Le 1er septembre 2019, la société a fait peau neuve – Manuela Stillhard et Thomas Kunz ont repris le rôle d'hôtes. En outre, la cour, les salles de réception et le restaurant ont été réaménagés cette année, ce qui s'est également traduit par un nouveau visage – «See la vie» est depuis lors le nom et la devise du restaurant.

2018

En décembre 2018, l'Hôtel Bad Muntelier est passé entre de nouvelles mains après quatre générations dans la famille Fasnacht. Franziska et Marcel Jörg, tous deux ancrés dans la région, ont repris la maison traditionnelle.

1987

À partir de 1987, Barbara, son mari Peter et sa sœur Karin ont rejoint la maison l'un après l'autre et l'ont reprise ensemble en 1995. Le «Beach House» a également été construit en 1998, et vous invite à vous attarder dans une atmosphère unique directement au bord du lac.

1973

Kurt et Gini Fasnacht, entre-temps devenus une famille avec leurs deux filles Barbara et Karin, ont construit en 1973 une extension en forme de motel de 21 chambres et ont ouvert une terrasse sur le lac avec environ 60 places.

1960

La famille propriétaire de l'époque s'est inspirée de leur fils Kurt, qui avait vécu aux États-Unis pendant plusieurs années et avait reçu une formation complète en gestion hôtelière. Ils ont installé un «Grill-Room» et l’histoire de du restaurant renommé d'aujourd'hui commença.

1947

Hanny, la fille de la maison, avait épousé Paul Fasnacht «dit Welsch» et était ainsi restée fidèle à la famille Fasnacht. Après la mort de ses parents, elle a continué à gérer l'entreprise avec son mari et, en 1947, elle a apporté divers changements à l'intérieur des chambres.

1919

La propriété a été achetée par August Fasnacht «dit Gräy», un natif de la région reconnu qui avait auparavant servi sur le «Hechten». C'est ainsi qu'a commencé l'histoire à succès de la famille de propriétaires Fasnacht dans l'ancien «Hotel Bad Muntelier am See».

1903

Une partie des locaux dut considérablement rénovée pendant plusieurs années mais un incendie s'y est déclara le 26 octobre 1903 Il détruisit la salle du restaurant et la salle à manger, la grange avec les provisions, la salle de danse avec l'équipement du club de gymnastique et de tir, la scène du chœur d'hommes et un nouveau piano, la boulangerie avec les provisions de farine et la piste de jeu de quilles. Grâce à l'intervention énergique des pompiers de Muntelier et des villages environnants et à la présence d’esprit de chacun, l'incendie a pu être rapidement éteint. Si le vent avait soufflé de l'ouest, tout le village aurait été menacé d'une autre catastrophe, comme ce fut le cas en 1741.

1863

Le «Bade-Wirtschaft Muntelier» a finalement ouvert ses portes le 15 mars 1863, probablement inspiré par l'établissement de bains voisin qui existait déjà dans les années 1850. L'eau du lac a même été considérée comme une eau de guérison à cette époque. Dans le nouvel établissement des bains, qui faisait partie de l'économie balnéaire, les hommes étaient autorisés à se baigner de 5 à 8 heures et de 11 à 12 heures et l'après-midi de 17 à 21 heures, les femmes de 8 à 11 heures et de 14 à 17 heures. Il y a également eu des manifestations publiques de danse.

1825

Le nombre de «Pinten» dans la communauté est un sujet de discussion depuis un certain temps. En 1825, le conseil municipal a donc décidé de fermer tous les établissements sauf deux. Seuls le «Hechten» et la «Pinte» sont restés sur la grande place de débarquement des péniches, l'actuel hôtel Bad Murtensee.

1750

Les bâtiments principaux de l'hôtel Bad Murtensee ont été construits entre 1745 et 1754 comme une ferme. Il existe des preuves qu'une distillerie et une brasserie étaient exploitées dans la maison. Peu de temps après, la maison a également servi de «Pinte», synonyme courant d'auberge dans la région.

1741

Un grand incendie a détruit tous les bâtiments du village sauf cinq. À cette époque, le bâtiment actuel n'existait pas.

Retour à la page d'accueil